Et de deux: Tyrion meurt à la fin de la S8 de Game of Thrones.

Que vous vous rassuriez tout de suite ! Je n’ai jamais lu plus d’un quart d’un livre de Georges R. Martin, ni vu plus de 10 minutes d’un épisode de la série. Je n’ai aucun lien non plus avec l’auteur.

Alors pourquoi ce titre? Mais pour introduire le sujet d’aujourd’hui pardi: 

LE SPOIL

Le Spoil, ou plutôt le sacro-saint « Non-Spoil», tout le monde le connaît normalement. Qui n’a jamais ragé de s’être fait sauvagement arraché tout suspense par un article malveillant, par un post lâche et veule sur 9gag, Kombini, Facebook ou même Twitter? Peu de gens je pense en vérité. Une histoire, et surtout sa fin ou ses rebondissements : c’est sacré. Alors le spoil on le traque et on le chasse, ou on le fuit.

Le Spoil, c’est un sujet sur lequel beaucoup de gens ont déjà parlés. Mais j’aimerais y revenir le temps d’un article.

C’est quoi le Spoil? 

62963824

 Pour ceux qui ne connaissent pas, ou qui ne comprennent pas l’anglais, je vais commencer par définir le spoil. 

Si j’en crois ce bon wikipédia : « le mot spoiler (du verbe to spoil qui signifie gâcher ou gâter) […]est en particulier employé pour désigner un document ou un texte qui dévoile tout ou une partie de l’intrigue d’une œuvre (livre, film, jeu vidéo) et donc gâche le plaisir et la surprise de la personne de découvrir l’œuvre par elle-même. »

– Et en fait dans Star wars 5, tu apprends que Dark Vador est le père de Luke ! 
– NooooooooOOOOOOOOOOOOOON

Exemple de SPOIL. 

Le Spoil, sa notion même est surtout apparue (je pense) en même temps que la démocratisation d’internet et du libre accès à tout, très vite. Sur internet, il y aura toujours quelqu’un de plus rapide que vous pour voir l’épisode de votre série préférée et vous le spoiler après tout… 

Du coup, tout le monde se mettra d’accord sur le fait que le Spoil est une abomination, une invention du diable ou de la Manif Pour Tous, et qu’il faudrait le bannir… Mais est-ce vraiment le cas? 

Le Spoil est bon pour votre cerveau

Enfin, plus ou moins. J’ai retrouvé un article que j’avais découvert il y a un certain temps, et qui m’a inspiré cet article. C’est une étude de psychologie exprimant que lorsqu’une histoire est spoilée, elle est en générale plus appréciée que si elle ne l’est pas

Mon dieu, est-ce la vérité vraie ? Votre conception du monde, de la littérature, des séries TV et de tout ce qui touche aux scénarios en règle générale va-t-elle s’effondrer? Non. Mais penchons nous deux secondes là-dessus avec du concret. 

Est-ce que un féru d’histoire va moins s’intéresser à la seconde guerre mondiale parce qu’il sait déjà que les Nazis ont perdus? Est-ce que vous aimez moins les contes Disney alors que vous savez tous qu’ils finisse tous par « Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » ? Est-ce qu’une fois que vous avez lu une oeuvre vous ne la relisez plus jamais, ne la regardez plus? 

Non

Et c’est ce qui ressort entre autre de l’étude psychologique. Connaître la fin de l’histoire ne nous gâche pas le plaisir, mais en vérité nous aiderait à se concentrer sur sa construction, sur son déroulement. Il y a une histoire de cognition, connaître la fin aiderait à vous concentrer sur le parcours. 

Alors, on en pense quoi de ce Spoil? 

Je pense que cela va dépendre des gens, des lecteurs ou visionneurs, et du type dekeep-calm-and-spoil-me-6 Spoil.

 Je suis le type de personne qui va lire les dernières pages d’un livre après avoir fini le premier quart de celui-ci, je vais aller regarder la liste et le résumé des épisodes d’une série en entier alors que je n’en suis qu’à l’épisode 2.

Le Spoil n’est pas une affres pour moi. Je suis partisan de cette étude même si aucune autre n’y fait encore écho à ma connaissance.

En tant qu’auteur amateur, je pense qu’une histoire n’est pas construite uniquement pour aboutir, pour donner au lecteur avide une fin tonitruante ou des péripéties haletantes. Une histoire c’est une succession de mots qui ont tous leurs importances, que l’auteur a mis sur la feuille délibérément. Il les a choisi pour le lecteur et pour l’histoire. Ces mots servent à étoffer l’histoire, lui donner corps, à disséminer des indices sur la suite ou sur l’univers.

Se concentrer uniquement sur les faits et non pas sur leurs narration, dans le but d’arriver à la fin, c’est un peu voyager jusqu’à une pyramide maya, et vous ne regardez que les marches lorsque vous la gravissez, et une fois en haut, vous êtes si fatigués que vous en oubliez de regarder autour de vous. Vous avez loupé le paysage qui s’étendait tout autour… 

Une histoire, une oeuvre est composé de tout ce qui la forme et non pas juste de son climax ou de son McGuffin. 

Qu’en penser ? 

Certaines histoires à twist final comme celles de M. Shyamalan n’ont pas vocation à être spoilées, c’est évident. Mais pourtant ce sont celles qui le sont le plus et que tout le monde connaît (qui ne connaît pas la fin du Sixième Sens aujourd’hui?).

Mais pour toutes les autres, je pense qu’il faudrait se défaire de cette horreur du spoil et arrêter de se focaliser sur la fin ou la suite pour aussi apprécier le paysage. Considérer l’oeuvre dans son ensemble est bien plus pertinent à mon avis. Après tout, le fraisier existe pour sa crème aussi et non pas que pour ses fraises (comparaison douteuse, je sais)

Bref

En résumé et à mon avis, le Spoil n’est pas forcément une mauvaise chose, vous l’aurez compris. Cela dépend évidemment des personnes et du support…

Mais il faut véritablement remettre en question cette notion de spoil qui gâcherait l’aventure qu’offre un récit… Sinon, comme le disait si bien un article du Gorafi, il ne faudrait même plus aborder l’oeuvre pour véritablement s’éviter tout spoil… 

« Les derniers épisodes de Game of Thrones ont secoué les réseaux sociaux. Certains n’ont pas hésité à gâcher la surprise des uns en révélant des moments clés de l’intrigue. D’autres ont préféré un choix plus drastique, en refusant de lire les livres et de voir la série, pour se préserver au maximum de toutes découvertes inopportunes, les fameux spoilers, qui viendraient gâcher le livre ou la série. »

Maintenant, si j’ai abordé le Spoil dans cette article, c’est pour une raison bien précise :

  • J’avais envie et c’est un sujet intéressant

Mais surtout, cela préparait le terrain pour mon prochain article. 

Qu’en est-il lorsque l’auteur lui-même vous spoil? Quand le prologue est en fait la résolution de l’intrigue mais que vous ne le comprenez qu’après quelques centaines de pages. Quand le meurtrier est précisément décrit dès le début de l’enquête tant et si bien que vous le connaissez déjà avant la fin du livre… Encore une fois, c’est la manière dont on vous y a amené qui importe…

Et ça, on en parlera la prochaine fois, à travers la structure narrative

BOSI.

P.S : Articles de Madmoizelle qui m’a aidé à retrouvé l’étude psychologique. 
P.P.S : Ne me spoilez pas Cowboy Bebop s’il vous plaît, je n’ai pas fini la série.

9 réflexions sur “Et de deux: Tyrion meurt à la fin de la S8 de Game of Thrones.

  1. Marta

    Comme tu as dit (et comme la recherche démontre aussi), c’est pas très grave savoir à priori la fin d’un ouvrage (livre, film, série etc.)car ce n’est pas le seul élément à apprécier dans un ouvrage. Il y a le style de l’auteur, les interprétations qui on fait dessus, l’analyse de différents plans de narration etc. Mais peut être, une fois que tu as toute l’histoire « spoilerée » , tu vas perdre le goût de l’ « effet de surprise », cet état émotionnel que tu pourrais avoir qu’une seule fois dans la lecture/vision d’un ouvrage?
    Bien sûr il s’agit d’un état suscité par une lecture « superficielle » , dans le sens que le lecteur aime se laisser surprendre par l’histoire, et en suite par le reste.
    En tout cas le contenu, révélé ou pas, c’est la partie qui pousse le lecteur à lire/ voir une oeuvre, n’est ce pas?

    J’aime

    1. Je comprends cet avis. Effectivement, être spoilé peut amenuiser le plaisir dans le sens que cela enlève tout effet de surprise. Toutefois le spoil n’est bien souvent que partiel et pas complet. L’effet de surprise reste dans le voyage qui amène la situation initiale jusqu’à la situation spoilée.

      Et certes cela amenuise le plaisir, mais si cette découverte de l’inconnu est la seule chose (ou la chose la plus importante) qui compte pour le lecteur, alors je pense qu’il (ou elle) passe à côté de quelque chose : le style, la logique du scénario, etc.
      De plus, si seul cette découverte comptait, on ne reverrait jamais un film, on ne relirait jamais un livre et pareil : Star Wars ne serait plus du tout regardé puisque tout le monde sait que Dark Vador est le père de Luke!

      L’effet de surprise, cet état émotionnel est certes très important mais je pense que l’on se focus trop dessus au détriment des autres composantes du oeuvres. Après, la plupart des BD étant créées sur la notion de « cliffhanger » à chaque page de droite, supprimer l’effet de surprise totalement est aussi à proscrire! (sauf dans une démarche artistique voulue)
      Le spoil de la fin ou d’un événement n’est pas grave encore une fois, à mon avis. Il est évidemment à différencier d’une personne qui te raconterait l’histoire en détail !

      J’aime

  2. Bonjour. Tout d’abord merci pour ta visite sur mon blog qui me donne l’occasion de découvrir ton univers. Et je me suis bien marrée. Un billet qui décomplexe tous ceux qui comme moi préfèrent le voyage à la destination. Merci donc Ô grand spoiler et bonne semaine 😉

    J’aime

  3. Ping : Et de 2.5 : Retour vers le Spoiler – BOSI

  4. Ping : Et de trois : La structure narrative. – BOSI

  5. J’ai moi aussi tendance à lire immédiatement la fin d’un livre et à lire le résumé complet des épisodes d’une série… avant de les regarder. Je crois que le cheminement m’intéresse davantage que la fin en fait, et que savoir la fin me permet de davantage apprécier le cheminement.

    Aimé par 1 personne

  6. I was curious if you ever considered changing the layout
    of your site? Its very well written; I love what youve got to say.
    But maybe you could a little more in the way of content so people
    could connect with it better. Youve got an awful lot of text for only having 1 or 2 images.
    Maybe you could space it out better?

    J’aime

    1. Well, I tried to add more pictures in the recent articles, to make the text more likely to be read…
      But it’s still complicated for me.
      I’ve to admit I like the current layout, but my taste in design are pretty bad, so I should maybe change.
      I already think that the text zone in the article is too tight.
      I’ll see what to do, once I’ve time for it. It will take me forever but I’ll see
      Thank you for the advice 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s