Et de quatorze : Les outils d’écriture

Un ouvrier qui veut bien faire son travail doit d’abord préparer ses outils.

Confucius (il semblerait)

Petit article qui sera utile pour, je l’espère, de nombreuses personne. Je vais essayer de recenser, de lister ici les outils techniques qui vous aideront à écrire. Cette liste n’est pas exhaustive, loin s’en faut, et c’est pourquoi il ne faut pas hésiter à commenter, je pourrais compléter cet article par la suite avec vos recommandations !

Word

Je mets Word car c’est là le traitement de texte que j’utilise et donc que je connais le mieux. Mais les possibilités dont je vais vous parler sont présentes dans la plupart des traitements de texte.

  • Le correcteur orthographique et grammatical : je ne vous apprends rien, il souligne d’office tout ce que vous écrivez de faux, mais parfois il faut le lancer afin qu’il repère des erreurs pas encore mise en avant.

N’oubliez pas que si vous en avez marre qu’il souligne vos noms de personnages, de villes, de sorts, de techniques futuristes ou juste des mots qu’il ne connaît pas, vous pouvez les ajouter à son dictionnaire d’un clic droit !

  • La fonction rechercher (ctrl + F sur Windows) : celle-ci vous permettre, prenez-en l’habitude, de vérifier si vous n’utilisez pas trop un mot. Si vous avez l’impression d’abuser d’un adjectif, une petite recherche permettra d’infirmer ou confirmer votre sentiment. Il permet aussi de chasser les verbes faibles que vous avez laissé fleurir lors du premier jet. Une recherche des différentes formes des verbes être, avoir, sembler et voilà votre texte beaucoup plus riche !
  • Les outils de mise en page : votre texte évolue sur un canevas, une feuille. Il ne faut pas hésiter à parfois, si cela vous en dit, jouer avec – façon « La maison des feuilles » de Mark Z. Danielewski (ou en moins perché peut-être oui quand même hein). Ce point vous concerne si vous souhaitez donnez une dimension autre que textuelle à votre récit, comme on peut le voir dans La Maison des feuilles donc, mais aussi dans la Horde du Contrevent.

Bonus : Si vous souhaitez mettre un joli symbole en séparateur, qui n’est présent dans aucun des alphabets qu’a votre logiciel d’écriture, mais que vous possédez en image, voici la marche à suivre :

  • Mettre un signe en séparateur que vous n’utilisez nulle part ailleurs. Disons ♫ (code : alt + 14)
  • Mettre l’image voulue en séparateur dans votre document et la redimensionner aux proportions voulues.
  • L’aligner sur le texte
  • La couper
  • Utiliser la fonction « rechercher et remplacer », mettre ♫ dans la case rechercher, et ^C dans remplacer.

Normalement, c’est bon !

Bonpatron

Bonpatron est un site qui propose un meilleur correcteur orthographique et grammatical que celui incorporé aux logiciels de traitement de texte. Il a une version gratuite limitée à 500 mots malheureusement, et une version payante qui fait sauter la limite.

Une page faisant environ 500 mots, cela vous permettra de vous corriger au fur et à mesure !

Antidote

Toujours dans la catégorie des correcteurs, vous avez Antidote. C’est un logiciel payant cette fois, mais qui a l’avantage d’ajouter un onglet au menu de Word. Vous pouvez ainsi lancer le correcteur directement depuis votre traitement de texte, accepter ou non les différentes modifications qu’il vous offre et voir ces modifications s’effectuer dans votre texte ! C’est beau la technologie.

Crisco

Crisco est LE MEILLEUR dictionnaire de synonymes francophone qui existe. Je n’accepterai aucune contradiction sur ce point. C’est l’œuvre de l’Université de Caen, mis gratuitement à disposition, et je ne connais que peu de dictionnaires aussi fiables que celui-ci. Je l’utilise dès que je tape un texte, que ce soit pour trouver un mot plus précis que celui qui me vient en tête ou pour éviter une répétition !

Le CNRTL et le Wiktionnaire

Deux dictionnaires, mais de définitions cette fois. Le CNRTL n’est plus mis à jour depuis 2012 et je déplore ce fait chaque jour que la vie fait, mais il reste à ce jour un des dictionnaires sémantiques les plus complet et les plus pertinents que je connaisse.

Puisque j’aime l’Open Source (je sais, ça ne se voit pas, moi qui cite des outils payants ou des logiciels comme Word, mais mon appréciation de l’open source est limitée par sa capacité à être attrayant visuellement), je ne peux pas ne pas citer le Wiktionnaire, que j’utilise en complément du CNRTL dès que le besoin s’en fait. Je me suis rendue compte au fil du temps que ce dictionnaire était souvent plus précis et neutre que ne peut l’être le Larousse par exemple !

Cold Turkey

Cold Turkey est un site-logiciel, avec une version gratuite et une payante. Avec ce logiciel, fini la procrastination (ou presque). Le nom du logiciel vient de l’expression anglaise éponyme que l’on peut traduire par « sevrage », et il permet de bloquer d’accès certains sites ou logiciels dans une liste que vous allez faire jusqu’à ce que vous ayez écrit un nombre de mots défini au préalable, ou pendant un certain temps.

Si vous êtes facilement distraits comme je peux l’être par youtube, twitch, par discord ou autres démons aspirateurs de temps de cerveau disponible, c’est le site qu’il vous faut ! C’est une aide à la discipline.

Un carnet

J’ai toujours un carnet sur moi ou à portée de main. Dans mon sac à main ou à dos, peu importe, j’en ai toujours un pour pouvoir noter des phrases, des mots, des idées qui me semblent intéressantes pour ce que je souhaite écrire. Un carnet, voilà le dernier et plus important de tous les outils que je pouvais vous recommander.

Bref

Voilà une liste qui, comme je l’ai dit, est loin d’être exhaustive. C’est là la liste des outils que j’utilise moi lorsque j’écris évidemment. N’hésitez pas à commenter pour que je puisse compléter l’article si vous avez des outils qui vous semblent indispensables à l’écriture !

Bosi-e

P.S : Je n’ai pas cité Notion, que j’utilise comme organiseur de notes, de listes, de tâches, car il sort un peu du strict cercle de l’écriture, mais n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil. C’est un outil fabuleux qui en regroupe beaucoup d’autre et permet de centraliser ses notes, calendriers, etc.
P.P.S : Désolée de l’article un peu liste sans illustrations !
P.P.P.S : Rainy Mood est un outil génial pour écrire des scènes mélancoliques, nostalgiques ou dramatiques. C’est un fond sonore de pluie. Il n’y a rien de mieux pour se mettre dans cet esprit.
P.P.P.P.S : Une playlist de Tool, ça me semble adéquat comme vidéo de fin !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s